Le château de Jeanne du Barry (Louveciennes, Yvelines)

Aller en bas

Le château de Jeanne du Barry (Louveciennes, Yvelines)

Message par a-little-bit-dramatic le Ven 14 Jan - 10:45

Le château de Madame du Barry (Louveciennes, Yvelines)



Entrée du domaine de Louveciennes


Ce château fut construit à la fin du XVIIème siècle puis, au siècle suivant, agrandit et redécoré par Anges-Jacques Gabriel à l'intention de la comtesse du Barry, à qui le roi Louis XV vient d'offrir le domaine.
Le domaine de Louveciennes, en plus du château, est composé d'un pavillon de réception appelé pavillon de musique et qui fut construit par Claude Nicolas Ledoux et d'un parc (divisé ensuite au XIXème siècle). L'ancien château, le parc, ses fabriques et sa bergerie font l'objet d'un classement au titre des Monuments historiques depuis le 26 Décembre 1994.
C'est en 1683 que commencent les travaux pour la construction d'un pavillon, à proximité de l'aqueduc servant à amener à Marly l'eau puisée dans la Seine par le machine de Marly. Ce pavillon était, à l'origine, un logement de fonction destiné à Arnold de Ville, le promoteur de l'installation hydraulique sensée amener l'eau jusqu'au parc de Versailles. A ce moment-là, le pavillon n'a qu'une apparence modeste, une taille moyenne et de forme approximativement cubique.
C'est en 1769 que Louis XV, fortement épris de sa nouvelle favorite, Jeanne du Barry, lui offre Louveciennes. Celle-ci fit très probablement appel à Ange-Jacques Gabriel, premier architecte du Roi, pour agrandir et redécorer le bâtiment. Ainsi, fut construite une aile basse orientale et le pavillon fut redécoré de boiseries sculptées encore visibles en partie.
Déplorant de ne pas avoir de vue sur la Seine, Madame du Barry chargea Claude-Nicolas Ledoux de construire, à l'aplomb de la vallée de la Seine, un pavillon qui ne comprenait que des pièces de réception. Ce petit pavillon a pour nom "Le Pavillon de Musique".
Deux petits temples complètent le décor du parc (le temple ionique fut certainement érigé par Claude-Nicols Ledoux).
Au XIXème siècle, le domaine fut agrandi jusqu'à la Seine mais divisé en 2 lots (1852) : * le premier lot, comprenant le château, fut acquis par le banquier Salomon Goldschmidt. En 1898, les héritiers firent construire par Henri Goury, l'entrée de style Louis XV, flanquée de deux pavillons. Cette entrée se situe sur le chemin de la Machine (machine de Marly). Le même architecte fut également en charge de la construction des écuries ; * le second lot comprenait le Pavillon de Musique ainsi que deux entrées.
Le petit temple dorique, qui orne le parc, a été construit par Henri Goury au XIXème siècle.
Dans les années 1980, le château de la Du Barry fut acquis par une société japonaise, la Nippon Sangyoo, dans un but commercial. Cette société dispersa tout le mobilier mais laissa le bâtiment à l'abandon. Transformé en squat, le château subit diverses dégradations et, en 1994, une tentative d'enlèvement de boiseries et d'une cheminée échoua, grâce à l'intervention d'extrême justesse de la police. Le propriétaire japonais a alors remis le domaine en vente et celui-ci est racheté par un investisseur français qui l'a, par la suite, très bien restauré.



Le Pavillon des Eaux (chemin de la Machine)



Le Pavillon de Musique ou Pavillon Du Barry
avatar
a-little-bit-dramatic
Juliette Capulet

Messages : 743
Réputation : 13
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://a-little-bit-dramatic.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum