Jan Van Eyck (1390 - 1441)

Aller en bas

Jan Van Eyck (1390 - 1441)

Message par a-little-bit-dramatic le Dim 16 Sep - 19:32

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

L'Homme au Turban Rouge (1433) . Il s'agit d'un autoportrait présumé de Van Eyck.


Jan van Eyck est né vers 1390. On ne connaît pas exactement son lieu de naissance, mais on pense qu'il aurait vu le jour à Maaseik, au Pays-Bas. Il est mort le 9 juillet 1141 à Bruges.
Jan van Eyck est donc l'un des peintres du moment les plus éloignés des débuts de la Renaissance, en Europe.
Il est né dans les territoires soumis alors à l'autorité du prince-évêque de Liège, Jean de Bavière, qui va par la suite devenir son protecteur. Van Eyck est surtout célèbre pour ses portraits caractérisés par un réalisme minitieux. Son tableau le plus célèbre -qui personnifie aussi tout le courant des Primitifs Flamands- est sans aucun doute Les Epoux Arnolfini, peint vers 1434. Son retable de L'Agneau Mystique, dit également Retable de Gand (il se trouve en effet dans la cathédrale Saint Bavon de Gand, actuellement en Belgique) est également particulièrement connu. Mais le plus ancien tableau que l'on connaisse de van Eyck daterait de 1417 ou 1422, ce qui relativement tôt : le peintre aurait alors une trentaine d'années. Il s'agit d'un volet d'un diptyque (deux panneaux, généralement de bois, forment une oeuvre) représentant la Crucifixion, aujourd'hui conservé au Metropolitan Museum Of Art de New York.
En parallèle de son activité de peintre, Van Eyck est également un diplomate au service de la cour de Hollande et du prince Jean de Bavière. Il entre au service de ce dernier, à La Haye, en 1422 ou 1424, en qualité de valet de chambre. Il obtient alors un salaire annuel ainsi qu'une rente annuelle, qu'il percevra jusqu'à sa mort.
Puis, vers 1425, Van Eyck se fixe à Lille et alors, il va devenir peintre et diplomate de Philippe le Bon, le duc de Bourgogne. Ce dernier lui confie en effet des missions à l'étranger et Van Eyck est payé pour cela. Il a au moins fait deux voyages à l'étranger, dont un pèlerinage, au nom du duc. Il aurait notamment été en ambassade à Valence, dans le royaume d'Aragon, auprès du roi Alphonse V, afin de lui demander la main de sa nièce Isabelle d'Urgel pour Philippe de Bourgogne. Plus tard, Alphonse V lui achètera certaines de ses oeuvres...
Dans les années 1430, Van Eyck devient maître d'atelier à Bruges. Il se fixe dans la ville en y achetant une maison, vers 1432. On suppose qu'il se marie à la même époque avec Margaretha, qui va lui donner deux fils, en 1434 puis (peut-être), en 1435. A cette même époque, Van Eyck va réaliser, pour les magistrats de la ville de Bruges, la polychromie de six statues ainsi que leur baldaquin, sur la façade de l'Hôtel de Ville. On date de cette époque-là également sa plus célébre réalistion : Les Epoux Arnolfini.
L'apport technique de Van Eyck à la peinture occidentale est tout à fait capital. Il a porté, sans pour autant la créer, la technique de la peinture à l'huile à la perfection tout comme le réalisme particulièrement minitieux des détails et du rendu des matières.
L'oeuvre de Van Eyck, en dehors de L'Agneau Mystique, qui est sans conteste un chef-d'oeuvre de la peinture de l'époque et des Epoux Arnolfini, est composée de représentation de la Vierge, mais aussi de portraits. Il est d'ailleurs considéré par certains comme le fondateur du portrait occidental.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Le Retable de l'Agneau Mystique (en hollandais : Het Lam Gods, ce qui signifie littéralement Agneau de Dieu) : il aurait été peint par Jan Van Eyck mais aussi par son frère Hubert, mort en 1426. Il est vraisemblable que Jan Van Eyck l'ait ensuite achevé. Ce polyptyque particulièrement complexe est aujourd'hui considéré comme un chef-d'oeuvre de la peinture des Primitifs Flamands mais aussi comme un des trésors du patrimoine mondial. On peut voir ici une représentation du polyptyque ouvert.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Les Epoux Arnolfini : on peut ici voir un intérieur bourgeois de l'époque, en Flandres. Van Eyck s'est en effet attaché à restituer avec minutie les intérieurs bourgeois qui lui étaient contemporains. Les deux personnages ont existé. Il s'agit de Giovanni Arnolfini, italien originaire de Lucques. Négociant, il est installé dans les Flandres. La jeune femme représentée avec lui est son épouse, Giovanna Cenami, qui, comme on peut le voir, est enceinte.
Le petit miroir représenté tout au fond du tableau est très célèbre : en effet, hormis qu'il met le tableau en mise en abyme, on pense que le peintre s'y est représenté, de dos.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

La Vierge de Lucques : Van Eyck a peint énormément de représentations de la Vierge. En voici une. Il s'agit d'une Vierge à l'Enfant, représentée vers 1430.
avatar
a-little-bit-dramatic
Juliette Capulet

Messages : 743
Réputation : 13
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://a-little-bit-dramatic.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jan Van Eyck (1390 - 1441)

Message par BetteDavis le Sam 22 Sep - 14:22

Quand j'étais plus jeune, j'ai lu un livre qui parle justement du tableau les époux Arnolfini. C'est l'histoire romancée du tableau. Je veux dire que l'auteur a inventé une histoire derrière ce tableau. Le personnage de Jan Van Eyck y est assez présent, il y expose ses façons de peindre, ses techniques, et on a le droit a une description du tableau, des détails. (Par exemple, un dont je me souviens, ce sont les oranges posées sur la table, qui représentent la fertilité.)
J'ai le souvenir d'avoir beaucoup aimé ce livre. J'en garde un très bon souvenir en tout cas.
Merci pour cet article en tout cas :)
avatar
BetteDavis
Lizzie Bennet

Messages : 154
Réputation : 7
Date d'inscription : 19/08/2010
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jan Van Eyck (1390 - 1441)

Message par a-little-bit-dramatic le Sam 22 Sep - 16:30

Oh, ça doit être sympa comme bouquin...c'est un peu comme La Jeune Fille à la Perle de Tracy Chevalier, quoi !

Ca doit être intéressant, en tous cas...tu te souviens du titre ?
avatar
a-little-bit-dramatic
Juliette Capulet

Messages : 743
Réputation : 13
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://a-little-bit-dramatic.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jan Van Eyck (1390 - 1441)

Message par BetteDavis le Mar 25 Sep - 16:35

Oui voilà, le même genre.

Oui je m'en souviens ! désolée, j'étais persuadée l'avoir donné x)
Il s'agit de Le choix de Giovanna de Elizabeth M. Rees
avatar
BetteDavis
Lizzie Bennet

Messages : 154
Réputation : 7
Date d'inscription : 19/08/2010
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jan Van Eyck (1390 - 1441)

Message par a-little-bit-dramatic le Mer 26 Sep - 9:15

Merci pour ces références, je vais me renseigner sur ce bouquin, mais je pense que ça pourrait me plaire, effectivement. :)
avatar
a-little-bit-dramatic
Juliette Capulet

Messages : 743
Réputation : 13
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://a-little-bit-dramatic.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jan Van Eyck (1390 - 1441)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum