Romantisme et romantisme

Aller en bas

Romantisme et romantisme

Message par Euphémia le Jeu 12 Aoû - 19:51

Qu'est-ce que le Romantisme?
Cette question, dans un forum dédié aux œuvres romantiques, est loin d'être anodine et demande, notamment à cause de la polysémie du terme quelques explications.

Lorsque l'on cherche dans le dictionnaire au terme de "romantisme", on trouvera deux définitions, qui bien que liées, définissent deux réalités différentes:

romantisme, nom masculin
Sens 1 Mouvement artistique et littéraire du XIXe siècle.
Sens 2 Sensibilité.

Maintenant se pose évidemment la question suivante: lorsque, sur ce forum, nous parlons de romantisme, s'agit-il de désigner par ce terme le plus grand courant littéraire du XIXème, ou au contraire de trouver dans le terme romantisme un synonyme de sentimentalisme? On notera évidemment que si le français regroupe sous un même terme deux réalités, l'anglais lui utilise deux mots de manière à faire la différence; ainsi the romantic movement désigne le courant littéraire de Hugo, Lamartine, Stendhal ou encore Musset; tandis que le terme romanticism désignera la sensibilité. Car là où le français est trompeur c'est que le Romantisme ( en tant que courant littéraire) n'a rien à voir avec le romantisme dans le sens moderne du terme(plus péjorativement appelé fleur bleu)!
Le Romantisme littéraire est à la fois un héritage historique ( petit-fils de la Révolution, et fils de l'Empire), une réaction face à un classicisme jugé dépassé, mais aussi et avant tout l'expression du mal être de toute une génération, qui née dans le culte de l'empereur, se retrouve à la Restauration défaite de ses illusions! Le Romantisme se fera alors un point d'honneur à exprimer ce malaise, utilisant pour ce faire l'exaltation lyrique du "Moi", la recherche de la singularité, le retour à la nature, mais aussi le mythe du génie incompris ( illustré par le sort du jeune poète anglais Thomas Chatterton) ou encore l'image du proscrit. Poussé à l'extrême, il se fait angoisse métaphysique dans les Chimères de Nerval et accouche en même temps du dandysme et de la décadence, qui eux même feront fleurir des fleurs bien sombres comme Baudelaire, Allan-Poe, ou Barbey d'Aurevilly... Mais un autre article se chargera d'expliquer de manière précise ce qu'est le Romantisme... Pour l'heure il s'agit de souligner la différence entre romantic movement et romanticism, car pour le forum la question reste entière, parlons-nous ici de Romantisme ou de sentimentalisme? Libre à vous de m'en donner une réponse; je n'ajouterai pour finir que cette citation d'Alfred de Musset, auteur romantique mais aussi dandy, qui résume à elle seule le caractère du romantisme:

Tout ce qui était n'est plus, tout ce qui sera n'est pas encore. Ne cherchez pas ailleurs la source de nos maux.

avatar
Euphémia
Littéraire avertie

Messages : 26
Réputation : 9
Date d'inscription : 23/04/2010
Age : 25
Localisation : Dans un automne sans fin, lentement dans l'hiver de la mort, aller vers Ophélia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.o-1793-o.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Romantisme et romantisme

Message par ( Bow Tie ) le Jeu 12 Aoû - 20:24

Merci Euphémia pour cet article vraiment intéressant !
Pour répondre à ta question les deux sens peuvent utiliser sur ce forum car il y aura des livres du courant romantique (bien qu'ils ne soient pas encore créés ) mais aussi des films fleur bleue.
En tout cas, merci pour ces informations j'ai appris pleins de choses ! :)
Et toi qu'en penses-tu ?

₪__________________________________________________________________________________________________₪



" Je tue le temps à grands coups de whisky au citron, ça le tue bien."
Boris Vian
avatar
( Bow Tie )
Admin

Messages : 921
Réputation : 19
Date d'inscription : 15/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://je-me-cultive.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Romantisme et romantisme

Message par Euphémia le Ven 13 Aoû - 7:40

J'affectionne avec une passion maladive tous les auteurs, peintres ou encore poètes du courant romantique, mais aussi plus tardivement les auteurs fin de siècle, les auteurs du dandysme et de la décadence... Pour moi, la définition moderne du romantisme déforme la conception du mouvement du même nom... Je pense en fait que ce forum est avant tout pour le sentimentalisme (Austen, les soeurs Brönte, madame de Lafayette...) et dans un deuxième temps moins marqué pour le romantisme pur et dur (Hugo, Musset, Nerval, Lamartine, Chateaubriand...). Le sentimentalisme est souvent plus apprécié que le romantisme, en partie parce que le romantisme est très lié au contexte politique et social de l'époque et qu'il se charge aussi de fortes valeurs symboliques parfois difficiles à saisir.
Si j'ai voulu mettre en évidence cette différence, c'est en partie parce que tout les livres et tableaux que je vais présenter ici sont purement romantique et bien qu'il parlent souvent d'amour, la guerre, la mort, la décadence mais aussi le thème du proscrit sont très souvent utilisés, et l'on a parfois trop tendance à se dire que ça ne fait pas partie du romantisme, alors qu'en fait c'est son essence même.
avatar
Euphémia
Littéraire avertie

Messages : 26
Réputation : 9
Date d'inscription : 23/04/2010
Age : 25
Localisation : Dans un automne sans fin, lentement dans l'hiver de la mort, aller vers Ophélia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.o-1793-o.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Romantisme et romantisme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum